LE CABINET

NOS HORAIRES

NOUS CONTACTER

  • Facebook Social Icône
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon

Bébés

Lors de l’accouchement, le bébé subit de fortes pression agissant parfois sur la mobilité des os de son crâne et de son rachis. Un toucher délicat, à peine perceptible, permet de stimuler les système nerveux, hormonal, locomoteur musculaire et osseux) et tous les tissus et liquides plus généralement. Il aide à surmonter les stress subi lors de la naissance.

Quand faut-il consulter?

Cette approche permet de traiter de nombreux problèmes que les techniques de manipulations classiques n'arrivent pas à résoudre, notamment, chez le jeune enfant. L’établissement conscient et subtil avec les structures craniosacrales permet à l’ enfant de se détendre profondément. Des tensions structurelles mais aussi émotionnelles peuvent être libérées  par la stimulation des forces d auto-guérison.

Enfants

• au cours des trois premiers mois pour  évaluations

• après un accouchement difficile, par ventouse, forceps, césarienne,  par
   le siège ou avec le cordon ombilical autour du coup, après une
   grossesse difficile

• asymétrie du crâne

• problème de digestion (crampes abdominales, renvois, coliques)

• torticolis, troubles locomoteurs

• régurgitation fréquente, sommeil insuffisant, pleurs en permanence.

• manque de tonicité ou tonicité excessive

• manque de relation entre les parents et l’enfant

Indications

• maux du dos, scoliose et du locomoteur en 
  général
• traitement de rectification dentaire  et de la mâchoire
  (il est fortement
conseillé de prévoir quelques séances d’ostéopathie 
  crâniennes avant une intervention chirurgicale)
• maux de tête, maux de ventre
• problème de digestion
• insomnies, stress, peurs
• manque de tonicité ou tonicité excessive
• TDA-H, déficit d’attention avec/ou sans hyperactivité